Les cas pratiques

Dans la rubrique "Contactez Nous", vous avez la possibilité de nous poser des question dans le domaine comptable, fiscal, social, organisation.
L'Expert comptable établit et présente les comptes annuels du client, en veillant aux respects des Normes établies par l'Ordre des Experts Comptables. Ces normes garantissant au client la qualité des prestations et la compétence professionnelle de son Expert Comptable.
La loi n'oblige pas les entreprises à avoir recours à un expert comptable.
Cela permet cependant à l'établissement et à son directeur, à l'entreprise et à son dirigeant d'avoir accès à un savoir-faire et à des conseils dans les domaines de la comptabilité, de la fiscalité et du social et ainsi de pouvoir bénéficier de la meilleure optimisation en la matière.
Son rôle est en effet une mission d'audit, de contrôle, conduisant à la certification des comptes. Le commissaire aux comptes vérifie que les comptes sont réguliers et qu'ils donnent une image fidèle du résultat des opérations de l'exercice et de la situation financière et patrimoniale de l'association.
Il établit un rapport où il se prononce sur les comptes annuels et donne toute observation utile à leur compréhension.
Ce rapport est joint systématiquement à la présentation des comptes de l'association car il est la garantie d'une information fiable aussi bien pour l'assemblée générale que pour les partenaires et les pouvoirs publics.
Oui, même si des possibilités d'exonérations existent selon certains critères, une association peut parfaitement payer des impôts. Elle est soumise à tous les impôts et taxes dont sont redevables les personnes morales et physiques. Impôts commerciaux et non commerciaux (taxe foncière, d'habitation, l'impôt sur les sociétés à taux réduit, taxe sur les salaires, taxe professionnelle, ...). L'imposition ou la non imposition est déterminée en fonction du statut fiscal de l'association.
Cependant, dans le cadre de six manifestations annuelles de bienfaisance (pour financer les activités d'intérêt général de votre association), l'association bénéficie d'une exonération sur les recettes perçues à condition qu'elles ne dépassent pas le seuil global de 60 000 €.
La lettre de mission est le contrat annuel par lequel l'Expert comptable et son client définissent ensemble les conditions de leur collaboration.
L'Expert comptable y détaille :
la nature des travaux réalisés,
le budget d'honoraires,
le mode de facturation et de règlement.
La lettre de mission est signée par les deux parties.
Notre cabinet est présent à Angers, Caen, Lille, Lyon, Paris, Rennes et Vannes. De plus, nos outils informatiques et nos moyens de communication nous permettent de couvrir l'ensemble du territoire national (DOM TOM compris).
Ceci nous permet aujourd'hui d'être à l'écoute de tous nos clients et de leur porter conseils.
La loi oblige certains types d'associations à désigner un commissaire aux comptes :
- Les associations qui exercent une activité économique et qui remplissent au moins deux des critères suivants :
au moins 50 salariés (en ETP),
au moins 3,1 millions d'euros de chiffre d'affaires,
au moins 1,55 millions d'euros au bilan,
- Les associations qui perçoivent des financements publics (Etat, collectivités territoriales) d'un montant total supérieur à 153 000 euros,
- Les associations et les fondations bénéficiaires de plus de 153 000 euros de dons en provenance de personnes physiques ou morales ouvrant droit à un avantage fiscal au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'impôt sur les sociétés.
Fic Expertise est un cabinet qui s'est fondé avec une clientèle d'établissements scolaires. Aujourd'hui, la diversité de compétences de ses collaborateurs ainsi que la structure en place permettent de répondre aux besoins de toutes structures juridiques, dans tous les domaines d'activités (comptable, fiscal, social...).
Retour