Téléphonie: nous ne pourrons plus ouvrir une ligne fixe sans box

FIC Expertise, le
Téléphonie: nous ne pourrons plus ouvrir une ligne fixe sans box

Orange a annoncé qu’il cesserait de commercialiser les abonnements à la téléphonie fixe à partir du 15 novembre. Le réseau téléphonique fixe traditionnel continuera à fonctionner au moins jusqu’en 2023. La transition prendra alors plusieurs années.

La téléphonie fixe a été réduite de moitié depuis 2012. Environ la moitié des utilisateurs de téléphonie fixe (9,4 millions de personnes sur 20 millions) ont toujours une ligne sans accès à Internet.

 

 

Concrètement, à partir du 15 novembre, ceux qui emménagent dans une nouvelle maison ou de nouveaux clients Orange ne pourront plus demander l’ouverture d’une ligne téléphonique fixe analogique. Ils seront nécessairement « proposés une connexion IP (sous protocole Internet) sur cuivre (ADSL), fibre optique, ou dans certains endroits particulièrement isolés par satellite ». Cependant, il n’y a pas de changement immédiat pour les abonnés déjà connectés : les lignes analogiques existantes continueront à fonctionner pendant au moins 5 ans.

Orange prévoit de supprimer progressivement le service analogique à partir de la fin de 2023. La migration des anciens clients se fera sur plusieurs années, « groupe de communes par groupe de communes ». L’Autorité de régulation des communications, l’Arcep, avait également indiqué qu’elle ne s’opposerait pas à la décision de l’opérateur de fermer le réseau en place moyennant un préavis de cinq ans.

La transition peut être plus difficile pour les professionnels: « 70% des entreprises sont encore équipées de RTPC, au moins pour une partie de leurs installations téléphoniques », les terminaux de paiement, les télécopieurs, les alarmes ou les systèmes de surveillance sont souvent toujours connectés au réseau analogique.

Orange proposera également des équipements simplifiés pour les personnes âgées, de sorte que seule la téléphonie fixe sans Internet ou la télévision soit disponible. Orange assure qu’il n’y aura aucune obligation de souscription à Internet et que le service sera proposé au même prix (le tarif actuel est de 17,96 euros pour l’abonnement de base), afin «d’offrir un service téléphonique abordable pour tous.

https://www.arcep.fr/actualites/les-communiques-de-presse/detail/n/larcep-a-engage-des-travaux-multilateraux-dans-la-perspective-de-larret-par-orange-de-son-reseau.html