LA PÉRIODE D’ESSAI

FIC Expertise, le
LA PÉRIODE D’ESSAI

La période d’essai permet à l’employeur de tester les compétences et au salarié d’apprécier si le poste correspond à ses attentes. Cette période ne se présume pas elle doit impérativement être prévue au contrat de travail y compris la possibilité de renouvellement. Elle n’est pas obligatoire.
Le décompte de la période d’essai est effectué en jours calendaires peu importe que le salarié soit à temps plein ou temps partiel.

1/ La durée de la période d’essai CDI (code du travail)

Catégorie Durée Initiale Renouvellement
Ouvriers et employés2 mois2 mois
Agents de maîtrise et techniciens 3 mois3 mois
Cadres4 mois4 mois

La période d’essai est renouvelable une fois si les 3 conditions sont réunies :

  • La possibilité de renouvellement doit être prévue par accord de branche étendu
  • La possibilité de renouvellement est prévue dans le contrat initial
  • Le salarié doit donner son accord pour la renouveler avant le terme de la période d’essai

2/ La durée de la période d’essai CDD (code du travail)

Durée du ContratDurée de la période d’essai
CDD <ou = à 6 mois1 jour par semaine limité à 14 jours
CDD 6 mois + 1 jour1 mois maximun
CDD sans terme précisLa durée de la période d’essai est calculée en fonction de la durée du contrat minimale

3/ La rupture de la période d’essai (code du travail)

Le salarié ou l’employeur peuvent l’un ou l’autre rompre la période d’essai sans motivations sous respect des délais de prévenance suivants :

Présence dans l’entrepriseDélai de prevenance lorsque la rupture est à l’initiative de l’EmployeurDélai de prévenance lorsque la rupture est à l’initiative de l’Employé
> 8 jours24 H24 H
8 jours et 1 mois48 H48 H
1 mois2 semaines48 H
3 mois1 mois48 H

Source : Code du Travail