Effets des absences lors de la période d’essai

FIC Expertise, le
Effets des absences lors de la période d’essai

Lors de la conclusion d’un contrat de travail entre un salarié et un employeur, une période d’essai peut être définie. Celle-ci, réglementée, permet à l’employeur comme au salarié d’apprécier la situation.

La période d’essai ne se présume pas, elle doit être prévue initialement par l’employeur et formalisée au contrat de travail.

Lorsqu’un salarié est absent durant sa période d’essai, la date de fin de la période d’essai est repoussée de la durée exacte de l’absence du salarié, dans la limite de la durée de l’essai restant à courir (non exécutée).

Les absences qui prolongent la période d’essai sont les absences pour arrêt maladie, prise de congés payés, congés sans solde, prise de RTT, accident du travail …

L’employeur à la possibilité de rompre la période d’essai pendant la suspension du contrat de travail. Toutefois, cette suspension ne doit pas être liée à l’état de santé du salarié.
Source : code du travail